Facteurs SEO 2024 : le classement est tombé, cinq éléments à prioriser

Taureau Google, qui montre la voie pour améliorer la croissance de son entreprise

Vous êtes perdu parmi tous les conseils donnés en SEO ? Cet article est fait pour vous. Il vous communique les facteurs les plus importants à prendre en compte en 2024. Il vous permettra d’améliorer votre stratégie de contenu.

Sommaire

Qu’est-ce qu’un facteur de classement SEO ?

Un facteur de classement SEO est un critère que les moteurs de recherche, comme Google, utilisent pour décider de l’ordre des pages dans les résultats de recherche. Au regard des tendances des dernières années, on pourrait par exemple citer un bon contenu, l’utilisation pertinente de mots-clés, un site rapide, ou une navigation facile.

Le classement de First Page Sage

First Page Sage, une agence référence dans le SEO, partage depuis quinze ans son classement des facteurs de classement Google. Cette liste est considérée comme une ressource assez fiable pour élaborer des stratégies SEO.

Présentation de First Page Sage

First Page Sage est une entreprise spécialisée en SEO et marketing de contenu. Basée à San Francisco, elle a été fondée en 2009 par Evan Bailyn. Elle combine l’analyse de données, la créativité et un travail rigoureux. L’agence conseille par exemple Microsoft, US Bank, ou encore Logitech.

Détails de l’étude de First Page Sage

L’étude de First Page Sage se base sur l’analyse de ses propres statistiques.

Les facteurs de classement Google 2024 de First Page Sage

Les résultats récents de leur étude révèlent les facteurs de classement Google pour 2024 :

  • Contenu cohérent et engageant : 21 %
  • Mots-clés, titres méta : 15 %
  • Liens retour : 14 %
  • Expertise de niche : 14 %
  • Engagement utilisateurs : 11 %
  • Fraîcheur : 6 % (nouveau)
  • Fiabilité : 5 % (nouveau)
  • Mobile-first : 5 %
  • Vitesse des pages : 3 %
  • Liens internes : 2 %
  • Sécurité, SSL : 2 %
  • Balisage de schéma : 1 %
  • Mots-clés dans la meta-description, et 22 autres facteurs : 1 %.

Ce que l’on peut en déduire

En 2024, l’algorithme de Google semble plus compréhensible avec une liste de facteurs importants plus courte. Google travaille depuis 2009 pour lutter contre le SEO de mauvaise qualité. Il vise à améliorer l’expérience de recherche de l’utilisateur (qui est accessoirement son client).

Pour les professionnels du marketing, cela signifie qu’une stratégie SEO soigneusement planifiée est fondamentale. Chaque page doit cibler un mot-clé spécifique et offrir le meilleur contenu possible sur le sujet. Les liens, l’engagement, la crédibilité et d’autres facteurs clés devraient alors se développer de manière organique.

On va maintenant s’intéresser aux cinq critères de classement les plus importants (selon l’étude).

Contenu cohérent et engageant : le pilier du SEO moderne

L’importance du contenu cohérent et engageant

La qualité prime sur la quantité

Depuis six ans, le contenu attrayant a pris le pas sur les backlinks dans l’algorithme de recherche de Google. Ce changement marque une évolution importante. L’année écoulée l’a clairement montré : Google teste le contenu nouveau pour voir s’il correspond bien à l’intention de recherche du mot-clé.

Le comportement des utilisateurs est essentiel. Si leur recherche aboutit grâce à une page, Google la valorise. En d’autres termes, une page monte dans les résultats si les visiteurs trouvent ce qu’ils cherchent.

Une règle se dégage de cette approche. Google favorise le contenu de haute qualité publié régulièrement. Idéalement, il devrait y avoir au moins deux publications par semaine. Cette fréquence assure une présence constante et pertinente sur le web.

Faut-il utiliser l’IA pour son contenu ?

Je vous partage ici une autre étude, également réalisée par First Page Sage.

Description de l’étude

Cette étude compare le contenu créé par des humains à celui généré par l’IA sur un site web bien établi.

Les détails

Le site étudié appartient à une entreprise reconnue, avec beaucoup de liens entrants et un classement de domaine Ahrefs élevé (dans les 70 – découvrez cet outil ici). Il comprend plusieurs sous-domaines.

  • Un sous-domaine, vieux de plus de six ans, a toujours publié du contenu humain.
  • Un autre, plus récent, a basculé vers un contenu entièrement généré par l’IA pour l’étude, après 27 mois de contenu humain.

Caractéristiques de l’étude

  • Longueur des articles : les articles des deux sous-domaines avaient une longueur similaire. Le témoin avait en moyenne 1 358 mots et 2 images, contre 1 192 mots et 2 images pour l’expérimental.
  • Antériorité des sous-domaines : malgré la jeunesse du sous-domaine expérimental (~2 ans) par rapport au témoin (~6 ans), cette différence est considérée comme mineure. Google accorde une pleine capacité de classement après deux ans de publication régulière.
  • Édition du contenu IA : le contenu IA a été légèrement retouché par des humains pour corriger des erreurs et ajouter des appels à l’action. Environ 6 % du contenu IA a été rédigé par un humain.
  • Difficulté des mots-clés : les mots-clés visés par les deux sous-domaines étaient similaires en compétitivité, avec des scores entre 40 et 60 sur l’échelle d’Ahrefs.

Résultats de l’étude

FirstPageSage a examiné le classement moyen du nouveau contenu sur les deux sous-domaines.

  • Le premier graphique montre la comparaison des classements moyens entre contenu humain et IA sur six mois.
Graphique représentant les classements moyens entre contenu humain et IA sur six mois - étude First Page Sage
  • Le second graphique compare les classements des articles publiés dans le premier mois sur les deux sous-domaines.
Graphique représentant les classements des articles publiés dans le premier mois sur les deux sous-domaines. - étude First Page Sage

La conclusion est que Google traite le contenu IA de manière similaire au contenu humain. Cela reste vrai pour 1 à 2 mois. Par la suite, le contenu IA perd du terrain.

Google ne semble pas pénaliser le contenu IA spécifiquement. La qualité est le critère principal, peu importe la méthode de création. La baisse de classement du contenu IA est probablement due à sa qualité inférieure par rapport au contenu humain, surtout si ce dernier est expert et bien conçu.

Vous voulez obtenir un bon classement sur la page de résultat de Google ? Misez sur l’authenticité. Faites quelque chose de bien, pour vos clients (pas pour le moteur de recherche).

Comment utiliser l’IA en rédaction web SEO ?

Je suis convaincu de l’importance croissante de l’IA pour les prochaines années. Pour un rédacteur web SEO, ignorer l’IA risque de le laisser derrière ses concurrents. Son utilisation doit toutefois être judicieuse.

L’IA ne devrait pas servir à produire en masse sans réfléchir. Il est préférable de l’utiliser pour améliorer son travail. Voici quelques exemples :

  • Rendre le texte plus fluide,
  • Corriger de manière plus efficace,
  • Explorer des perspectives nouvelles,
  • Choisir des titres plus impactants,
  • Optimiser les balises…

L’IA peut aussi aider à traiter des sujets moins familiers. Elle n’est pas experte en tout, mais dans certains domaines, elle est très utile.

Balises title : comment les optimiser

Les balises title arrivent à la deuxième place au classement de l’étude. On ne les travaille parfois pas suffisamment.

Qu’est-ce qu’une balise title ?

La balise title est un élément HTML essentiel pour une page web. Elle s’affiche dans la barre de titre du navigateur et dans les résultats de recherche Google (SERP). Son rôle est de fournir une description concise du contenu de la page.

Le pouvoir des balises title

Les balises title sont bien plus qu’un élément visuel. Leur influence est notable car :

  • Elles augmentent les clics et les ventes.
  • Elles affectent les algorithmes de classement.
  • Elles aident les utilisateurs et les moteurs de recherche à comprendre le contenu de la page.

Optimisation et bonnes pratiques

L’optimisation des balises title est une pratique ancienne, mais souvent sous-estimée. D’après l’expert SEO Ludwig Makhyan, y consacrer 20 à 30 minutes par article est judicieux.

Principes de base :

  • Chaque balise doit être unique et contenir des mots-clés ciblés.
  • Évitez que les balises des différentes pages se concurrencent.
  • Utilisez des titres descriptifs avec le mot-clé principal.
  • Gardez une longueur de 30 à 60 caractères.
  • Assurez-vous que le titre reflète fidèlement le contenu de la page.

Le cas des gros volumes de contenu

Gérer de grands volumes de contenu peut être ardu. L’automatisation, notamment via l’IA, peut aider à détecter les doublons. Il est crucial d’avoir des balises title uniques pour chaque page, en particulier sur les grands sites comme Amazon ou Ebay. Ajouter des détails peut être la clé.

Pensez à inclure dans vos balises :

  • Numéro de modèle, SKU, couleurs/tailles pour les produits.
  • Nom de l’auteur, date de publication, catégorie pour les blogs.
  • Nom du vendeur pour l’e-commerce.

Quelques conseils pour une balise title efficace

  • Mots émotionnels : Utilisez des mots qui provoquent des émotions comme « Découvrir », « Exclusif » ou « Gratuit » pour encourager les clics.
  • Unicité et cohérence : Les balises doivent être uniques et alignées avec le contenu. Évitez l’exagération.
  • Chiffres et dates : Les titres avec des chiffres ou des dates attirent l’attention par leur clarté et spécificité.
  • Harmonie avec la meta description : Assurez-vous que la balise title et la meta description sont cohérentes pour communiquer efficacement.
  • Testez et évitez la suroptimisation : Oubliez la suroptimisation. Testez ce qui fonctionne avec votre audience. Le SEO est une question de compréhension de votre cible.

Les backlinks étaient il y a quelques années l’élément le plus important pour être bien classé. Google souhaite aujourd’hui qu’ils soient obtenus naturellement, ce qui change tout.

Un backlink est un lien d’un site web vers un autre. En SEO, ils sont comme des votes de confiance d’un site à un autre. Ils indiquent l’importance et la qualité d’une page.

En 2024, les backlinks représentent 14 % de l’algorithme de Google, contre 15 % précédemment. Ils constituaient auparavant plus de 50 % de cet algorithme. Ils sont aujourd’hui toujours significatifs, mais leur rôle a diminué. Ils étaient essentiels à une époque où l’IA de Google ne pouvait pas évaluer seule la qualité et la fiabilité du contenu web.

Les backlinks cèdent désormais leur place à des critères comme l’expertise de niche et la fiabilité. Le concept de juger la confiance d’une page par des liens externes reste pertinent. Mais son importance dans l’algorithme n’augmentera probablement pas.

Les Backlinks et l’Algorithme de Google Les backlinks sont la base originelle de l’algorithme de Google, établie dans le document fondateur de l’entreprise. En 2018, leur importance a commencé à décroître, dépassée par la publication régulière de contenu engageant et l’utilisation de mots-clés dans les balises title.

Malgré ce déclin, les backlinks restent un facteur majeur pour le classement d’un site dans les résultats de recherche de Google. La qualité du contenu devrait être la priorité. Un contenu de qualité attire naturellement des backlinks (tout en étant le facteur de classement le plus important).

L’expertise de niche en SEO : une importance croissante

L’expertise de niche est le troisième facteur le plus important du classement de First Page Sage. Son importance devrait encore croitre ces prochaines années.

Qu’est-ce que l’expertise de niche ?

L’expertise de niche fait référence à la spécialisation d’un site ou d’un contenu dans un domaine spécifique. En SEO, cela signifie créer du contenu qui démontre une connaissance approfondie et unique d’un sujet particulier.

L’importance croissante de l’expertise de niche

Avec la réduction de l’importance des backlinks, l’expertise de niche gagne en valeur. Cette évolution reflète le développement de l’IA de Google. Autrefois, ses algorithmes s’appuyait sur les liens d’autres sites pour évaluer la qualité d’un contenu. Maintenant, il peut évaluer lui-même la qualité et la fiabilité du contenu.

Pourquoi l’expertise de niche est essentielle ?

L’expertise de niche est donc devenue un pilier majeur du classement SEO, aux côtés de la qualité du contenu et de l’utilisation de mots-clés dans les balises title. Elle permet à Google de reconnaître et de valoriser les contenus spécialisés et approfondis.

Conseils pour développer l’expertise de niche

  • Concentrez-vous sur un domaine spécifique : choisissez un sujet que vous connaissez bien et développez-le en profondeur.
  • Produisez du contenu régulier et de qualité : un contenu engageant et bien informé attire naturellement des liens et améliore votre classement.
  • Montrez votre savoir-faire : utilisez des données, des études de cas, et des exemples concrets pour démontrer votre expertise.

L’expertise de niche et la production de contenu de qualité sont devenues essentielles en SEO. Elles aident votre site à se démarquer et à gagner la confiance de Google ainsi que celle de vos lecteurs.

L’Importance de l’engagement des utilisateurs en SEO

L’engagement des utilisateurs est cité en quatrième position du classement. Voici quelques éléments pour mieux comprendre.

Qu’est-ce que l’engagement des utilisateurs ?

L’engagement des utilisateurs désigne la manière dont les visiteurs interagissent avec un site web. Il inclut des éléments comme le temps passé sur la page, le taux de rebond (quand un utilisateur quitte rapidement le site) et le nombre de pages consultées par session.

L’intégration de l’engagement des utilisateurs dans l’algorithme de Google

Google a intégré l’engagement des utilisateurs dans son algorithme de classement en 2016. Autrefois réticent à donner du poids à un facteur pouvant être manipulé, Google a surmonté ce défi grâce à une technologie avancée issue de la détection de fraude dans la publicité en ligne.

Relation avec la publication régulière de contenu engageant

L’engagement est étroitement lié au facteur principal de l’algorithme de Google : la publication régulière de contenu engageant. Il est considéré comme un bon indicateur de la qualité du contenu. Il est toutefois important de reconnaître que toutes les recherches n’ont pas le même objectif. Un utilisateur cherche parfois une information très spécifique.

En 2022, avec sa mise à jour de l’algorithme sur l’Utilité, Google a réaffirmé l’importance de l’engagement des utilisateurs. Cette mise à jour souligne la nécessité pour les sites de créer un contenu qui capte et maintient l’attention des visiteurs.

Comment optimiser pour l’engagement des utilisateurs

  • Créez du contenu captivant : produisez des articles, des vidéos ou des infographies qui retiennent l’attention des visiteurs.
  • Améliorez l’expérience utilisateur : assurez-vous que votre site est rapide, facile à naviguer et plaisant à utiliser.
  • Répondez aux intentions des utilisateurs : comprenez pourquoi les gens visitent votre site et offrez-leur ce qu’ils cherchent.

Les sites web doivent désormais se concentrer sur la création de contenu qui non seulement attire les visiteurs, mais les incite également à rester et à explorer davantage.

Pour résumer

  • Le contenu cohérent et engageant est le facteur de classement le plus important selon l’étude de First Page Sage pour 2024.
  • Les balises title influencent les clics, les ventes et le classement sur les moteurs de recherche.
  • Optimiser les balises title implique un texte unique, des titres descriptifs et une longueur de 30 à 60 caractères.
  • Les backlinks, bien que moins dominants qu’auparavant, restent un facteur important de l’algorithme de Google.
  • L’expertise de niche en SEO gagne en importance. Elle reflète la capacité de Google à évaluer la qualité du contenu.
  • L’engagement des utilisateurs est un indicateur clé de la qualité du contenu pour Google.
  • Créer un contenu captivant et répondre aux intentions des utilisateurs sont essentiels pour optimiser l’engagement.
  • La qualité du contenu est primordiale pour attirer naturellement des backlinks et améliorer le classement SEO.

Vous souhaitez élaborer une stratégie de contenu SEO qui répond aux critères EEAT ? Contactez-moi pour en discuter.

Foire aux questions

Quel est le facteur de classement le plus important en SEO pour 2024 ?

Le contenu cohérent et engageant est désormais le facteur le plus crucial pour le classement SEO en 2024.

Pourquoi les balises title sont-elles importantes en SEO ?

Les balises title augmentent les clics et les ventes, et influencent le classement dans les moteurs de recherche.

Les backlinks sont-ils toujours importants pour le SEO ?

Oui, bien que leur importance ait diminué, les backlinks restent un facteur significatif dans l’algorithme de Google.

Comment l’engagement des utilisateurs affecte-t-il le classement SEO ?

L’engagement des utilisateurs, mesuré par le temps passé sur la page et le nombre de pages visitées, est un indicateur de la qualité du contenu pour Google.

Pourquoi la qualité du contenu est-elle essentielle en SEO ?

Un contenu de qualité améliore l’expérience utilisateur, attire naturellement des backlinks et est le facteur le plus important pour le classement sur les moteurs de recherche.